vendredi 30 décembre 2016

Roses de Noël et travaux d'hiver

Maintenant que Noêl est passé j'ai pu (enfin) profiter depuis hier d'un repos que j'estime bien mérité. Par repos j'entends surtout de pouvoir prendre le temps de retrouver mon jardin, la blogosphère et de préparer la nouvelle édition du SOL d'Isabelle de "A little bit of paradise".

Le jardin est en pause hivernale mais il réserve encore quelques jolies surprises.

Tout d'abord, l'hellébore que l'on attend à cette époque de l'année.
Trois ont été plantée en 2016, une à trépassée pendant la sécheresse, une autre prend son temps et fait des feuilles,  heureusement il y en a une qui me fait le plaisir d'une fleur.



La rose de Noël  porte bien son nom, pourtant cette année chez moi, elle a de la concurrence si on remet en perspective la saison (très) avancée. 
Voyez plutôt les photos prises cet après-midi dans le massif Fun House.














Pourtant les températures ne sont pas si douces cette année. Il gèle tous les matins depuis plusieurs semaines mais en revanche il y a peu de variations de température. 
Les coins ombragés conservent même leur givre toute la journée.
Comme sur les Sauge sclarées issues d'un semis des graines de Michel du SOL16.




Dans d'autres massifs aussi de petites surprises pour la saison.

Des campanules.



Un aster dumosus qui fait de la résitance.



Et l'anisodontea qui soufre soit du froid soit de la relative sècheresse soit des deux mais qui n'en fini pour autant pas de fleurir depuis Mars 2015 date de sa plantation!


Pour le jardin je ne vous le cache pas ressemble plutôt à ça. en ce moment et c'est bien normal!


J'en profite donc pour continuer les travaux entrepris le long du grillage du ruisseau. Je vous avais laissé là avec 4 (jolis?) trous.


Fin novembre après une après midi de travail ils avaient été comblés avec des pieds métalliques et du ciment. 




L'étape suivant, vous vous en doutez, a consisté à créer un structure qui va accueillir les rosiers grimpants. Nous nous y étions mis tard donc pas de photos ce jour là. 
Il fallait vite finir avant la nuit noir.

Ce qui nous amène directement à: TADAM!


Cette arche une fois colonisée nous isolera un peu plus de nos voisins bien qu'ils soient adorables (et ça c'est une sacrée chance que nous avons)!.

Mais je n'allais pas m'arrêter là d'autant que Mr Wood n'était pas ravi de devoir zigzaguer autour des poteaux et de l'Hammamelis pour tondre. 
Qu'à cela ne tienne Mr Wood!
Je suis toujours prête à arranger mon petit mari quand il s'agit de réduire les zones de tontes :-)
Trop sympa que je suis quand même non?

Et voila donc un nouveau terrain de jeu rien que pour moi gnac gang gang...


La partie à gauche du toboggan accueillera rosiers, vivaces et graminées.

Rhapsody in blue qui est donné pour inerme a déjà été planté dans l'angle du mur et du toboggan.
Les enfants ne se feront ainsi pas mal et moi non plus quand je voudrais accéder via des pas japonais au robinet qui sera (un jour peut-être?) installé sur la gauche du mur.


La partie à droite du toboggan sera la place pour un malus d'ornement nain qui me fait envie depuis longtemps et qui sera associé a des vivaces.


En attendant, comme je suis fainéante, j'ai étalé un bonne couche de feuilles mortes que j'ai recouvertes de paillage en espérant que le travail sera un peu moins difficile au printemps pour retourner la terre. Enfin sauf si je craque avant pour les rosiers...



Vue de l'autre coté.



 Puis avec le (piteux) montage des rosiers et clématites déjà plantés.

Le premier poteau à gauche accueille le rosier Veilchenblau et la Clématite prince Charles
Le second le rosier Blush Rambler.
Le troisième le rosier appel blossom planté l'année dernière le long du ruisseau mais qui avait subi deux coupes au rotofil... Il est associé à la clématite Hagley hybride.
Il manquera donc un grimpant pour la quatrième poteaux le plus à droite que l'on ne voit pas sur la photo.

La fin de mois de novembre a aussi marqué un sacré changement sur l'arrière du terrain.

Au dessus du massif du fond, derrière le grillage, nous avions bon nombre d'arbres qui masquaient la lumière et penchaient de plus en plus dans le terrain. A chaque alerte vent/orage j'étais assez inquiète d'en voir un tomber. Cela fait plusieurs années que nous tergiversons car nous n'aimons pas spécialement l'idée de couper des arbres.

Désolée pour les photos prises dans une faible luminosité.



Mais voilà ,ils penchaient vraiment de plus en plus et il y en a un qui gênait aussi le développement d'un superbe chêne blanc. Alors nous nous sommes décidés...
Nous avons donc demandé au propriétaire du terrain de pouvoir les couper et les voilà Mr Wood, le propriétaire et un de nos voisins qui ont entrepris une opération "Bucherons".

Certains ont nécessités d'être sanglés tant ils menaçaient de tomber du mauvais côté.


Après quelques frayeurs et beaucoup de travail nous sommes ravis du résultat.
Nous avons sacrément gagné en luminosité et dégagé une superbe vue sur la Chartreuse.




Le chêne blanc élagué par un professionnel en février dernier va se sentir bien mieux et pourra se rééquilibrer naturellement maintenant qu'il n'est plus gêné par un frêne trop proche.


Mr Wood poursuit son travail de bucheron en fendant le bois et en le stockant pour le laisser sécher et le bruler d'ici deux ans.


J'aime bien la perpective qui nous est maintenant offerte.





Grâce à tout cela, nous avons aussi sympathisé avec le propriétaire du terrain et ce dernier est d'accord pour que j'en exploite un bout pour un autre projet qui me tient à coeur.
Enfin ça sera une autre histoire, au printemps certainement...

Avant cela, il me reste un autre projet à peaufiner pour les prochains jours...



A très vite...

7 commentaires:

  1. coucou Céline,
    wwaoouuu bon tu sais comme je trouve la vue depuis ta maison exceptionnelle mais là franchement, c'est juste un duo fabuleux que tu nous offres, quelle chance tu as, c'est tellement beau
    C'est vrai qu'avec ces grands arbres en moins vous gagnez sur tous les plans et puis tu vas bien trouver comment occuper l'espace
    Tu feras gaffe avec les épines de Blossom time, elles sont franchement dangereuses
    Bon je file, je te souhaite une très bonne fin d'année et je te retrouve en 2017
    des bisous gelés ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire, l'idée pour occuper l'espace proposé par le propriétaire du terrain est toute trouvée, il faut juste la réaliser maintenant... Ya plus qu'à comme y disent!! A bientôt en 2017.
      Bises.

      Supprimer
  2. Bonsoir Céline vous avez fait fort du beau et bon travail avec votre mari et des voisins charmants ,le printemps seras beau dans cet endroit .
    Vous avez une vue superbe et les arbres abattus donne de la profondeur à votre jardin ,vous n'ave pas un jardin facile avec les pentes félicitations pour votre travail.
    A bientôt pour le sol et très bonne année 2017 à vous et a ceux qui vous sont chers .
    Emmanuelle

    RépondreSupprimer
  3. Beau travail!jai hate de te retrouver pour le SOL.bises et bon reveillon!

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique vue en effet, vous avez gagné en luminosité! Une vraie petite souris, qui grignotte, grignotte quelques métres carrés par ci par là! C'est trop bon, de pouvoir planter!
    Amuse toi bien.
    Bises, l'été sera bien beau chez toi

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Céline, souvent le coin des jeux d'enfant est isolé et manque de charme. tu as réussi là à marier l'ensemble d'un très joli façon. Ce paysage, ainsi révélé, qu'elle jolie perspective pour la nouvelle année qui sonne à la la porte ... Bisous et bon réveillon ...

    RépondreSupprimer
  6. Bravo, ce nouveau coin sera superbe, j'en suis sûre ! Avec comme fond un bel environnement tu vas être aux anges ! Tu as eu une belle idée, en parlant de belle, je vais te souhaiter une belle année , à tes proches et à TON JARDIN !
    Bises

    RépondreSupprimer